info@equi-genetique.com
RReproduction, le choix logique : les résultats le prouvent

Cette page a seulement la prétention d'expliquer simplement aux éleveurs comment fonctionne leur jument.
L'activité de l'appareil reproducteur de la jument commence vers le mois de mars
pour se terminer au mois d'octobre. L'augmentation de la durée du jour est un
facteur déterminant pour la mise en activité de l'appareil reproducteur de
la jument. Il est possible, si nécessaire, d'avancer l'activité ovarienne en
augmentant artificiellement la durée du jour. (voir "mise sous lampe")
Le cycle de la jument dure environ 21 jours. La variabilité de cette
durée dépend des sujets mais aussi d'éléments extérieurs tels que
la durée du jour, le climat, la mise à l'herbe.
Un cycle comprend 2 phases :
la phase de diœstrus, qui dure de 12 à 18 jours pendant lesquels
les follicules se développent à l'intérieur de l'ovaire. En fin de période,
une activité hormonale s'engage pour faire évoluer la jument vers
la phase d'œstrus (chaleurs) qui durera de 2 à 6 jours. La progression
folliculaire enclenche, par le biais des hormones, toute une série de modifications :
le comportement change, la jument montre ses chaleurs, le col de l'utérus
se relâche. Un follicule se démarque des autres par une croissance plus
rapide (environ 5 mm par jour). La maturation de celui-ci le fait s'assouplir et l'image à l'échographe montre une bordure à sa périphérie. Dès qu'un follicule dépasse 35 mm de diamètre, et si la jument est positive à la barre, il est procédé à la première insémination. A ce moment là, l'utérus dont le col est relâché montre à l'échographe une image qui ressemble à une orange coupée, qui a donné l'expression "utérus en quartier d'orange".
En IAC, une injection de hCG est réalisée en même temps que la 1ère insémination. La seconde insémination est faite à 24 h de la première. Le lendemain, 48 h après l'injection, l'ovulation est constatée 8 fois sur 10. Dans le cas contraire, la jument est à nouveau inséminée.
Lors de l'ovulation, le follicule mature se déchire et libère le liquide qu'il contient ainsi que l'ovule. Celui-ci va descendre dans l'oviducte où il devrait faire une rencontre intéressante avec des spermatozoïdes afin de se transformer, après fécondation, en embryon.
Si il y a fécondation,
l'embryon continuera son chemin pour rejoindre l'utérus. La déchirure du follicule va devenir le "corps jaune" qui va produire la progestérone, hormone clé de la gestation chez les mamifères. La progestérone sécrétée par le corps jaune va avoir pour effets, environ 5 jours après l'ovulation, de tonifier l'utérus et surtout son col. Les ovulations secondaires, c'est à dire tout les 21 jours après que la jument soit pleine, vont prendre le relais du 1er corps jaune jusqu'au 100ème jour de gestation.
Si il n'y a pas fécondation, le corps jaune sécrète quand même de la progestérone. Vers 12 jours post ovulation, l'utérus n'envoyant pas les signaux hormonaux induits par la gestation, une nouvelle phase d'œstrus démarre.